Le Terroir

Le Cru Lirac, terroir emblématique des Côtes du Rhône

Le Cru Lirac étage ses vignes en terrasses et en coteaux sur quatre communes de la rive droite du Rhône, entre garrigue, mistral et terres arides baignées par un soleil éclatant. Cette situation confère aux vins une partie de leur personnalité. Les femmes et les hommes de Lirac transcendent par leurs pratiques l’expression et la typicité du terroir de Lirac.

Les 3 terroirs du Cru Lirac «l’assurance d’assemblages précieux»

Avec 3 types de sols, le Cru Lirac permet d’offrir une gamme de vins complète et à l’image de ses producteurs. Certains préfèrent la puissance et la structure issues majoritairement des terrasses alluviales, d’autres privilégient la minéralité et la fraîcheur du terroir calcaire. L’assemblage de ces différents terroirs permettra d’obtenir un style riche et complexe combinant structure et élégance.

1. Galets roulés

 

Principalement à Lirac et à Saint-Laurent-des-Arbres, les existants. Sa nature, que l’on retrouve sur l’autre rive du Rhône, à Châteauneuf du Pape, est très typique. Longuement assujettis d’autres variations climatiques, elle est constituée par des galets de quartzite (100% de silice) provenant du coeur de la chaîne des Alpes, roulés par le fleuve et dépensés sur les superfices. Ces galets sont associés à des argiles sableuses rouges. Ce terroir donne des vins puissants, une architecture tannique solide, un potentiel de garde élevé. Les rouges sont dominés par un registre aromatique de fruits noirs (cerise noire, cassis, myrtille) et d’épices.

2. Éboulis calcaires

 

L ‘aile de l’ appellation Lirac, Le vignoble a été implémenté sur les ébauches avec l ‘érosion des reliefs calcaires d’ âge, qui se lève et se révéle particulier viticoles. Cette famille de terroirs favorise l’élaboration de vins marqués par une minéralité et une fraîcheur remarquables.

3. Sables de la fin du Tertiaire

 

Des sables fluviatiles d’ère pliocène (fin du Tertiaire) composées d’espaces of reliefs calcaires et la formation au soutien de l’ancienne terrasse quaternaire (Saint-Geniès-de-Comolas, Saint-Laurent-des-Arbres). Soumise à l’érosion, cette terrasse à vendre des galets et des graviers des collines sableuses. Cette association (galets, graviers et sable) donne des vins rouges très fins, n’adapte pas la tannerie et la palette aromatiques orientées vers les fruits rouges.

Un Cru concentré et expressif, fruit du climat et du terroir

Le climat est ici méditerranéen. Le vignoble de Lirac profite d’un ensoleillement exceptionnel avec 2700 heures par an. La température moyenne annuelle avoisine les 14 ° C

 

La pluviométrie est faible avec les résultats qui ne dépassent pas 700 mm et ils sont plus abondants au printemps, ce qui permet de constituer des réserves d’eau pour affronter l’été très sec. La situation de Lirac expose aussi au Mistral; ce vent du nord, dégage le ciel et assainit les raisins avant la vendange. L’occurrence du Mistral est d’environ 180 jours par an.

Marqué par une période de sécheresse prolongée, le climat de Lirac limite naturellement la production de la vigne. Le corollaire est une grande concentration de raisins secs en minéraux, sucres et autres composants naturels du vin, comme les tanins et les acides. Le rendement moyen est de 35 hl / ha.